Faites votre peinture vous-même

LA PEINTURE SUEDOISE

Les ruches en bois ne résistent pas au temps sans protection. Il est nécessaire de les protéger de la dégradation par les facteurs chimiques (UV, eau…) et biologiques (champignons). Dans cet article, nous chercherons un moyen pour protéger ses ruches durablement.

Dans un premier temps, nous regarderons en quoi la peinture suédoise et une bonne alternative aux produits utilisés pour protéger le bois des ruches. Ensuite, nous montrerons comment faire et utiliser ses peintures.

 1. Les avantages de la peinture suédoise pour protéger les ruches

Une peinture de qualité

Les pigments utilisés dans cette peinture sont plus stables que les pigments de synthèse. Ils résistent mieux aux UV. Leur opacité offre une protection du bois de la ruche aux UV plus forte que lors d’un traitement à la paraffine.

Une peinture neutre pour l’environnement

Contrairement aux lasures et aux peintures traditionnelles, les peintures suédoises ne comportent pas de produits néfastes pour l’environnement (solvants…).

2. Utiliser les peintures suédoises

Recette pour  5 Kg de peinture soit 15 m² :

- 3.2 L d’eau

- 260 g de farine

- 1 kg de pigments naturels (ocre…)

- 100 g de sulfate de fer (liquide ou poudre)

- 0.4 l d’huile de lin

- 4 cl de savon liquide

Pour l’achat du pigment, en magasin de bricolage c’est très cher. Il existe sur internet une carrière qui vend par sac de 1kg ou 5kg ou 25kg. Le kg est a environ 5€ ttc mais il y a 4€ de frais de facturation et le cout du transport, pour que ce soit intéressant il faudrait se grouper.

Le site de la carrière est : http://moulincouleurs.pagesperso-orange.fr/Produits.htm

On peut demander un nuancier par internet ou autres renseignements à :

Le Moulin à Couleurs – Hameau Bonne Fontaine 08130 ECORDAL – ARDENNES (France)

Tel : 03.24.71.22.75 Contact par : @email : moulincouleurs@wanadoo.fr

Préparation :

1. Mélanger la farine à un peu d’eau (20 cl)  pour éviter les grumeaux.

2. Ajouter le reste d’eau (3 l)  et porter à ébullition.

3. Laisser cuire en mélangeant pendant 15 minutes. Préparer les autres ingrédients en attendant.

4. Ajouter le pigment et le sulfate de fer.

5. Faire cuire en continuant de mélanger pendant 15 minutes.

6. Ajouter l’huile de lin.

7. Faire cuire et mélanger pendant 15 minutes.

8. Ajouter le savon pour favoriser l’émulsion de l’huile.

9. Laisser refroidir.

10. Diluer si nécessaire.

Préconisations :

- Ne pas peindre sur une surface humide ou en plein soleil

- Bien enlever l’ancienne peinture

- Passer une couche d’apprêt pour les bois neufs (diluée de 10 à 20% d’eau)

- Repasser une couche après 2 ans puis tout les 10 ans.

Application :

- Au pinceau

- En couches fines

- Entre deux couches 24h

- Séchage 1h

- Faire de grandes piles pour aller plus vite

- Peindre les bords, les poignées puis les faces.

 Conclusion

Cette peinture est simple, peu chère et écologique. Elle est extrêmement intéressante comme alternative aux paraffinages des ruches. En effet, la paraffine étant un dérivé pétrolier, son impact écologique est fort et son coût ne fait qu’augmenter.